Comment gérer les Périodes de doutes efficacement ?

Les périodes de doutes sont comme son nom l'indique : des périodes. Elles mettent à mal notre confiance en nous et nous empêchent d'avancer, ou du moins, elles nous ralentissent. Alors comment gérer ces phases que l'on traverse toutes ? Good news ! Il y a autant de façons que de personnes présentes sur la planète Terre.  Et oui, puisqu'on s'en sort vivantes à chaque fois, c'est qu'on a des tricks, n'est-ce pas ?

Voyage en "First Class"

Chaque lundi, rapproche-toi de ta F***ing Beautiful Life en avançant sur ton développement personnel

Traverser une phase d'indécision, d'hésitation, d'appréhension : cas concret

Une histoire de période et de doutes

Ce que j’apprécie dans la communication écrite, c’est que l’on peut effacer, éditer, recommencer, remettre les phrases dans le bon ordre pour être au plus proche de notre pensée, de l’idée que l’on souhaite communiquer avec justesse, à la personne qui recevra notre message. 

Quand j’écris, les mots viennent sans “euuuuuh” interminables et j'apprécie le fait d'avoir la chance de pouvoir rattraper la connerie qui sort de ma bouche ; de supprimer le mot de trop, sans que personne n’ait jamais eût entendu l’énormité que je venais de balancer.

fille qui a dit une connerie et dit oups à l'oral

Il m’arrive de mettre 1 h à écrire un sms. Sans déconner, ça se produit des centaines de fois et tu sais quoi ? Ça m'est égal, car quand le message s’envoie, je ressens de la satisfaction : "ouais là j’ai tout donné, je n'aurais pas pu mieux expliquer mes sentiments, mes pensées, ma situation, mon positionnement, le pourquoi du comment, etc". 

Grâce à un stylo, un clavier d’ordinateur et mes deux pouces - ou mes 10 doigts -, ma pensée voit le jour, elle est transférée dans la réalité, les mots prennent vie.

Ces fameux mots, je veux les utiliser pour vous faire passer un message, celui qu’il m’est encore compliqué de transmettre par le biais de ma voix et de mon image, toutes deux capturées par cet appareil photo sans âme - perché sur son piédestal - qui me fixe avec son gros oeil. 

Il est braqué sur moi, sans expressions, sans paroles ; il ne sent ni bon ni mauvais, ne renvoie aucun feed-back, y a genre zéro interactions, rien, nada. Et ça me perturbe de ouf ! However, j'ai la ferme intention de m'adresser prochainement à vous via des vidéos, alors je m'exerce en backstage, parce que c'est en recommençant encore et encore qu'on gagne en assurance.

Reconnaître que les doutes émanent d'un conflit interne

Avant de continuer, je dois vous avouer une chose. Hormis vous révéler comment reprendre confiance en soi lorsque l'on traverse une période de doutes - parce que c'est ce dont il s'agit à mon sens - je fais d'une pierre deux coups en venant apaiser mon mental agité par mon projet professionnel. Je ressens le besoin de me réaligner : ce que je pense / ce que je dis / ce que je fais ; de mettre fin au match de rugby qui oppose les équipes - aux noms très originaux de : “l’expertise acquise via les formations est la seule vérité” vs “attention à ce que tu dis l’amatrice” !

match de rugby représente les conflits internes

Bon, en fait, c’est un match un peu hors normes, y a plusieurs équipes, un peu en mode tournoi de “balle aux prisonniers” - vous vous souvenez, on jouait à ça en primaire ? 

Donc y a d’autres équipes qui s’affrontent dans ma tête, c'est les gagnants contre les gagnants : “montre leur une direction à suivre” vs “ne donne pas de conseils” ; “utilise les stratégies de ceux qui réussissent, fais comme eux de A à Z” vs “je n'aime pas faire des choses qui ne me plaisent pas” ; “d’où te sens-tu légitime à lancer un business pour guider les gens dans leur développement personnel ?” vs “tu es à ta place et tu le sais”. 

Vous savez quoi ? Être authentique, intègre, libre de m’exprimer de manière imparfaite ; de m’adresser à vous comme lorsque j’écris dans mon carnet de voyage/mon journal intime ; de partager avec honnêteté les difficultés que je traverse dans l’achèvement de mon projet m’apaise et me rend joyeuse ! Être, dire et faire en fonction de ce qui nous semble “bon”, amène toujours du positif, de belles surprises. 

Ouaaa !! (t’as senti mon souffle de soulagement ultra profond, long et puissant chatouiller tes narines ? Beurk... !)

femme mettant du spray désodorisant pour camoufler l'odeur nauséabonde

Contente de te savoir toujours là, à lire ces lignes - surtout que la partie suivante devrait t’intéresser davantage.

reprendre confiance en soi pour gérer ses doutes

1er moyen efficace pour traverser une période de doute : se rappeler 

J’imagine que, bien qu’éloignée de ce que je suis en train de raconter là, cette histoire fait écho. Ne plus savoir quel chemin suivre et comment le suivre - pi avec qui ou plutôt, sans qui - est fatiguant. Sans parler des tournois bruyants de balle aux prisonniers interminables qui se déroulent depuis des semaines dans ta boîte crânienne...

Lorsqu'il m'arrive de douter - comme toi, comme en ce moment - je regarde derrière mon épaule tout le chemin parcouru ; la femme courageuse, aventurière, belle intérieurement, ambitieuse, rêveuse, capable, heureuse, positive, sage, sûre d’elle que je suis devenue. Bien évidemment que je suis légitime à parler de développement personnel, d’écouter, de conseiller, de partager mon vécu, mes réflexions , mes analyses d’expériences, mes habitudes bien-être, mes prises de conscience, les exercices, tout ce qui a en fait marché, à un moment donné et a eut pour finalité de m’aider à vivre pleinement heureuse. 

Je suis la preuve vivante que l’impossible est possible pourtant parfois, je l’oublie. Aujourd’hui, je choisis de m’en rappeler. Qu'en est-il de toi ?

l'impossible est possible - développement personnel
épingle-pinterest-leïla-trapet

2ème moyen efficace pour traverser une période de doutes : enregistrer 

La Vision du Monde qu'il m'est utile de me remémorer et d'enregistrer dans ma mémoire - tout aussi subjective soit-elle - est la suivante : ma communication, mon raisonnement, mes constructions de phrases, mes mots sont mes alliés. Ils sont ma force parce qu’ils m’ont conduit à me transformer en cette belle, grande et radieuse version de moi-même. "Beautiful, n'aie pas peur devant l'œil de ton appareil photo, aime-le, car il va être le moyen par lequel des messages d'amour vont être diffusés grâce à tes compétences en communication orale".

Remember to be gentle with yourself

Je t’invite à faire ce qui suit et à enregistrer ceci : jette un œil à ton parcours. En allant rechercher des faits dans ta mémoire, constate à quel point tu as évolué. Cette évolution est réelle, le temps ne s’arrête pas, tout change en permanence, toi compris. Autorise-toi à appuyer sur pause lorsque tu perds pied, que tes pensées sont en pagailles pour te souvenir de tes victoires et des sensations qui ont accompagné tes réussites, souviens-toi que tu es capable, souviens-toi qui tu es.

Tu as une vie f***ing amazing to live ! Baisse le volume de la voix de ton dialogue interne, assombri son image lorsque son intervention est inappropriée. À la place, écoute et prête attention à celle de ta Little Voice, celle qui te guide avec amour, qui sait avant que tu en sois consciente, ce qui est bon pour toi.

Xx


Autres posts



  • Très bel article. J’ai hâte de lire les prochains afin de continuer mon beau parcours vers ma fuck*** beautiful life 💪
    Merci ❤

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Une citation inspirante chaque lundi pour un mental positif

    >